Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/05/2017

Augmentation fesses : les techniques adoptés pour avoir des jolies fesses

Elle peut être  essentiellement réalisée soit par injection de la propre graisse du patient (ré injection de graisse ou  lipofilling),  ou par l’utilisation d’implants fessiers

 augmentation fesses

 

La réinjection de graisse :

Elle est indiquée quand il existe une surcharge graisseuse au niveau du corps. La graisse est d'abords aspirée par liposuccion au niveau de l'abdomen, des hanches ou de la culotte de cheval.

On utilise une canule spéciale et très fine qui permet d'aspirer uniquement les particules minuscules idéales. Cette graisse est aspirée avec une aspiration faible pour ne pas endommager la graisse, ce qui est un procédé très lent et très méticuleux.

Cette graisse est purifiée et par des incisions minuscules, sera soigneusement injectée à différents niveaux dans région désirée des fesses. Ceci donne une forme et une sensation très normale aux fesses.

Si les précautions post opératoires sont bien respectées, la prise de greffe est très satisfaisante ; il n’est toutefois pas possible d’affirmer que le volume de graisse transféré prendra en totalité

 

Les implants fessiers :

Ils sont en tous points superposables aux implants mammaires bien qu’ayant des formes quelque peu différentes.

La  mise en place des implants de fesses s’effectue par une petite cicatrice verticale située juste au niveau du sillon inter fessier ; le positionnement se fait dans l’épaisseur du muscle grand fessier.

L’utilisation des implants fessiers est intéressante lorsque les patientes sont minces et que l’on a peu de graisse à récupérer par lipoaspiration.

Les suites nécessitent un peu de repos et une surveillance post opératoire précise ; il faut prévenir les risques infectieux et hémorragiques ; une malposition, la survenue d´une coque, un déplacement secondaire de l’implant dans le temps sont toujours possibles.

 

Le rajeunissement des fesses passe souvent par une lipoaspiration qui permet d’alléger une fesse progressivement alourdie.

Il faut cependant se garder de trop vider le sac cutané car il peut alors se détendre avec relâchement ou ptose de la fesse, ce qui peut nécessiter un lifting des fesses.

 

Un fort amaigrissement, une fonte musculaire sur des fesses déjà pas très rebondies peuvent donner des fesses plates, inesthétiques que l’on pourra « regonfler » soit par un transfert de la graisse même du patient, soit par un implant fessier.

Les commentaires sont fermés.